Frédéric Sorgue

Posts Tagged ‘maladie’

Alzheimer la chance

In Mauvais esprit on 9 février 2012 at 9:59

L’âge n’a rien à nous apprendre.

Qu’elle revête l’apparence de la sagesse patriarcale, ou celle de la vitalité du senior riche de temps libre, la vieillesse n’a rien à nous donner. C’est une perte, une suite incessante de minuscules pertes, un très lent dépérissement, la fin des premières fois, l’invisible crue des dernières. Panorama qui rétrécit, dépouillement de la superbe, on glisse vers le moindre. On vieillit. On déchoit.

Très vite, au début de la vie, le cercle de notre conscience croît. Nous gardons tous le souvenir des éblouissements de l’enfance lorsque, tout à coup, le monde s’éclairait plus loin devant nous. On l’explore un peu moins de 20 ans et puis le cercle se resserre. On peut maintenir un temps sa surface, l’appétit et la performance de vivre absolument ouvert aux divers flux du monde, on peut le faire notamment grâce à la culture ou aux voyages, puis c’est la raison même de cette tentative qui dépérit. Vieillir n’a rien d’un accomplissement. Vieillir, c’est être lentement dépossédé de soi-même.

Les anciens et les romantiques disaient juste en comparant ce processus à celui des saisons. Sinon qu’il n’est pas question de cycle pour nos organismes individuels. Le long de notre parcours, il n’y a qu’un seul printemps. Lire le reste de cette entrée »

Publicités