Frédéric Sorgue

Chrysalide

In L'abri de rien on 22 février 2012 at 9:05

(pour Ezio)


Rien…

Et puis cette forme

dans l’espace confiné, aveugle, profond

apparaît animale, quasiment étrangère,

pourvue des caractères du vivant :


étincelant papillon danse sur l’axe de son cœur creux, s’enroule et se projette, respire et se resserre, se camoufle, s’irise, se déploie, miroite, trébuche, s’assombrit, se déchire, se relève, s’illumine, s’entrelace, hoquète et minaude, improvise, irradie, se recoiffe, s’accomplit, s’immobilise


– forme humaine après cette parade –


j’observe

la croissance de ton ombre ravi,

atomes à si peu de secondes,

dans ce désordre éblouissant.


 

Les horizons variables et la sphère de la vie vue se précisent, s’accélèrent maintenant : ces visages, ces empreintes, ces colorations, ces métamorphoses, cette perpétuité, ce cœur de feu et, qui se propage, cette vacance… Tu ressembles à une implosion.


Et j’apprécie déjà l’équilibre de ta présence

palpable à peine,

esquisse à peine éclose,

ton enveloppe extensible

et cette kyrielle de figures libres

qu’elle réalise dans l’avenir projeté

de ton front en construction

vers ma fièvre de presque vieille carne.


Il me faut cependant, certains soirs, abolir cette joie

lorsque je me questionne sur la validité de l’organisation humaine. Par chance,

tes frontières indéfinies laissent un jeu

que j’appellerai avec précaution

espérance.


Je jette un œil nouveau vers ton refuge en chrysalide, tandis que je nourris d’eau des plantes vertes de sagesse,et, dans mon geste, t’aperçois enfin, réconforté comme moi par leur beauté, réconcilié par leur intelligence avec le monde en général.


Plus tard,

à l’heure abrupte où il te faudra devenir,

lorsque tu sentiras le vrai goût de ta vie,

si tu le souhaites, je t’apprendrai

comment fonctionnent nos systèmes et nos machines.

Et comment les détruire.


Frédéric Sorgue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :